Glasshouse

histoire d’une rencontre

Isabel da Rocha & Nathalie Prince

Exposition photographique au bénéfice de l’association Artecisse

Pour acquérir l’une des œuvres photographiques, lien Glasshouse au menu !

Loisirs Loire Valley – Les Sables 41150 Valloire-sur-Cisse

Inauguration et rencontres samedi 25 septembre 2021 à 16h !

Introduction Jazz avec Cyril Parmentier

Il en va des lieux comme des personnes. Certains vous laissent de marbre, d’autres vous repoussent et puis, quelques rares spécimens vous attirent joyeusement…

Photo©IdR

« Glasshouse » est ainsi. Elle m’a d’abord serrée dans ses bras de vieille dame au cœur un peu rouillé, elle a fait danser en son sein les artistes Oriane Dirler et Violette Dattner. Elle me chantait l’éditeur Charles-Joseph Panckoucke, l’écrivain éditeur qui présida à sa naissance, les fleurs qu’elle avait vu s’épanouir, les visiteurs, artistes, écrivains ou poètes, invités en ses murs… Je lui sifflais l’air de l’éolienne Bollée, sa belle voisine… Et, puis un jour, elle m’a serré le cœur… En septembre 2016, elle quittait le Domaine des Hauts de Loire pour d’autres cieux, elle me criait son adieu, déchirée par des mains ouvrières qui ne pouvaient comprendre que ses verres très anciens, délicatement bullés et mouchetés des salissures du temps, étaient sa mémoire et sa vie. Las, ils finirent brisés à leurs pieds. Et en ce jour dernier de démontage, cela s’est imposé ! Il me fallait saisir une dernière fois ses ombres et lumières, ses joutes palimpsestes, ses embrassades buissonnières, les reflets de cette nature immense qui l’avait vue naître. Elle me tendait ses bras tordus et patinés par le temps, me criait : Ne t’inquiète pas… je vais bien, j’emporte un peu de ce ciel avec moi, je vais renaître ailleurs… Cela s’est imposé, je n’avais pas le temps de la peindre, de la dessiner, il y avait urgence ; alors, j’ai sorti mon appareil photo oublié depuis des lustres.

Cette exposition devait s’appeler « Last day », mais d’année en année, je la repoussais, comme en attente… Et puis un jour de mai, j’ai reçu un mail : Chère Madame, Je vous écris au sujet de la verrière… signé, Nathalie Prince ! La serre était bien vivante et m’offrait un cadeau royal : la découverte de deux écrivains qui avaient vibré ensemble pour son vieux cœur de fonte rouillée. Une découverte, que dis-je ? Une rencontre !

Nathalie Prince, écrivain et professeur de littérature à l’Université du Mans, est spécialiste, par passion, de littérature fantastique, du merveilleux, d’une littérature jeunesse créative et pleine de symboles, de Peter Pan au Petit Prince… Son Prince à elle, Christophe, elle vous en parlera mieux que moi, de vive voix et dans son dernier livre : « Un enterrement et quatre saisons ». Un récit bouleversant, empli d’Amour – la majuscule s’impose – de vies fantasmées, de franche rébellion contre les froides inepties, mais aussi de jeunesse et d’humour, de toutes les couleurs, celui-là !

Christophe* et Nathalie Prince, ont écrit à quatre mains un roman que je qualifierais de surréaliste, tant il dépasse les faits dont il s’inspire et nous offre une belle re-lecture, une compréhension de l’être intérieur du héros principal : « Nietzsche au Paraguay ». Un écho à cette croisade de certains peuples pour leur terre naturelle et profonde contre un modernisme impitoyable, broyant toute autre vérité que la sienne.

Au travers de cette rencontre littéraire, je décrirais Nathalie Prince comme une autre passeuse d’idées, chercheuse d’humanités, de celles qui enrichissent l’esprit, nous font retrouver la fraîcheur de l’enfance pour une meilleure lecture philosophique de la vie. Preuve est faite avec les deux livres jeunesse « Ainsi Parlait Nietzsche » et « La dinde savante et la poule philosophe ».

Nathalie Prince sous la future verrière !

À très bientôt la véritable rencontre !

Isabel da Rocha – septembre 2021

Artiste plasticienne et passeuse d’idées. http://www.isabeldarocha.art


* Christophe Prince, professeur de philosophie, a publié sous le pseudonyme de Boris Dokmak, deux romans très remarqués, « La femme qui valait trois milliards » en 2013 et « Les Amazoniques », en 2015.


Pour accéder à Loisirs Loire Valley

Prendre impérativement la levée de Loire D 952 – En venant de Blois, et après le rond-point de Chouzy-sur-Cisse, prendre la 2e route à droite direction « Les écuries de Chouzy », puis Loisirs Loire Valley. En venant d’Onzain, première route à gauche après le golf, direction Les écuries de Chouzy, puis Loisirs Loire Valley.

(Ne surtout pas passer par l’intérieur du bourg de Chouzy, car des travaux sont en cours sur le pont qui mène à notre lieu.)

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s